fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUSYDNEY : une centaine de piétons verbalisés pour avoir traversé au rouge

SYDNEY : une centaine de piétons verbalisés pour avoir traversé au rouge

tfm

Il n’est pas rare de voir des piétons traverser alors que le feu de signalisation est rouge. Or, ceci est formellement interdit par la loi en Nouvelle-Galles du Sud, et ce mercredi, une centaine de citoyens en ont fait les frais dans le cadre d’une opération de répression menée par la police locale.

Nombreux sont les Sydnésiens qui se rendent au travail à pied. Si le matin, c’est la peur d’arriver en retard qui les poussent à presser le pas et enfreindre la règle, le soir, c’est l’envie de rejoindre vite leur domicile. Toutes les raisons sont bonnes pour traverser au rouge! Et comme on dit souvent « pas vu, pas pris ». Pourtant hier, aux alentours de 18H30, la police locale a décidé de sévir. Postée à plusieurs endroits stratégiques de la ville – aux intersections de Forest Rd près de Diment Way à Hurstville et Princes Highway et de King St à Rockdale –  les gardiens de la paix ont verbalisé plus de 100 piétons pris en flagrant délit.

Qu’ils traversent au rouge ou hors des passages cloutés, l’amende s’élève à 75$ ; une sanction qui devrait faire réfléchir ces citoyens pressés quant à leur comportement à l’approche d’un passage piéton. Cette descente de police surprise n’a pas manqué de faire réagir les individus concernés. « Un jour, ils commenceront à imposer des pénalités pour avoir consommé trop d’oxygène » exagère l’un d’entre eux.

Pas de quoi freiner la police dans sa mission de sensibilisation. L’objectif est clair : diminuer le nombre de morts sur les routes. « Avec un bilan de 171 morts, dont 26 piétons et 5 cyclistes, tous les usagers sont priés de partager la route en toute sécurité » annonce un poste de la police.  À titre indicatif, 3 cyclistes ont également été verbalisés ce mercredi, preuve que tout le monde est concerné.

Quant aux automobilistes, ils semblent supporter cette opération de répression. Au micro de News.com l’un d’entre eux a déclaré « C’est du bon travail de policier. J’en ai assez d’avoir à freiner et à esquiver les piétons qui traversent où ils veulent et quand ils veulent. »

D’autres suggèrent d’intensifier les contrôles en visant en priorité les piétons traversant tout en utilisant leurs téléphones portables, sans même s’assurer qu’aucune voiture n’est à l’approche.

 

Source: News.com


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

 

FOTY
Share With: