fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUTensions entre la Chine et l’Australie en mer de Chine méridionale

Tensions entre la Chine et l’Australie en mer de Chine méridionale

 

Alors qu’ils effectuaient un survol de nuit au dessus de la mer Chine méridionale, des pilotes australiens de la Force opérationnelle interarmées Indo-Pacifique ont été perturbé dans leurs observations par des lasers provenant d’embarcations dans la zone. On ne sait pas à ce jour qui est derrière ces perturbations. 

Les responsables militaires australiens pensent que la série d’attaques au laser contre des hélicoptères de la marine provenait de navires maritime de l’armée chinoise, mais cela n’a pas encore été officiellement confirmé.

Dans une interview donnée à The Strategist, le spécialiste Euan Graham a signalé que les faisceaux laser semblaient provenir de navires de pêche de passage.

Est-ce que c’était simplement des pêcheurs inquiets par un survol inhabituel ? Ou était-ce le genre de harcèlement coordonné par la Marine chinoise ? C’est difficile à dire avec certitude, mais des incidents similaires se sont produits dans le Pacifique occidental “, a-t-il écrit sur le site Web, qui est géré par l’Australian Strategic Policy Institute, un groupe de réflexion indépendant et non partisan basé à Canberra.

La Chine a nié avec force être à l’origine de cette affaire. La mer de Chine méridionale est une porte d’entrée commerciale vitale pour le transport maritime international, mais les revendications de souveraineté territoriale sur les îles sont depuis longtemps une source de tension et de méfiance dans la région.

La Chine, Taiwan, les Philippines, la Malaisie, Brunei et le Vietnam ont tous des revendications concurrentes.

Mais les Etats-Unis et leurs alliés insistent sur le droit international de naviguer et de voler n’importe où dans la zone.

L’armée américaine a récemment envoyé deux navires de guerre dans le détroit de Taiwan et, plus tôt en mai, une coalition de navires de la marine dirigée par les États-Unis a navigué dans le sud de la mer de Chine, ce qui est un autre signe de tensions croissantes dans la région.

M. Graham a déclaré que, bien que les communications entre l’Australie et la Chine restent ”courtoises”, les Chinois ont demandé aux navires de guerre australiens de les informer à l’avance de toute modification de leur route.

C’est quelque chose que la marine australienne n’est “pas sur le point de concéder dans l’exercice de ses libertés en haute mer“, a écrit M. Graham.

L’expert estime que la présence constante de navires chinois à l’affût de navires étrangers semble indiquer que la flotte chinoise s’est suffisamment modernisée et renforcée pour lui permettre d’avoir des navires à l’affût.

Source : The News Daily


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Share With: