fbpx
HomeACTUThe House bar&bistrot, un restaurant « comme à la maison »

The House bar&bistrot, un restaurant « comme à la maison »

Au détour d’une rue calme de Kings Cross, presque cachée, The House se fond dans l’ambiance de quartier des maisons voisines. La porte d’entrée se distingue à la lumière des loupiottes. On aurait presque envie de frapper pour avoir le droit de pénétrer dans ce restaurant « comme à la maison ».

L’endroit est chaleureux. Fidèle au nom de l’enseigne, The House est agencé de manière à ce que chaque pièce soit aussi agréable que si l’on était chez nous. La salle à manger avec une grande tablée, le salon plus intimiste avec des banquettes et des livres en décoration, jusqu’à la salle de bain spacieuse. Par la lumière tamisée et la chaleur des bougies, mais aussi grâce à l’accueil, cette ambiance cosy se retrouve dans chaque détail. Le personnel soigne ses convives avec des conseils personnalisés que ce soit pour les vins ou pour le large choix de plats qui se dresse sur la carte. « J’ai envie de tout prendre ! », s’exclame une femme en découvrant le menu. En effet, pas facile de prendre une décision. The House propose même un menu végétarien à part entière qui est renouvelé régulièrement.

Avant de découvrir ce qu’il y a à manger, il est impossible de se douter que le chef est italien. Et même dans la façon de cuisiner, The House se démarque de ce qui existe déjà à Sydney. La pizza « procini mushrooms, watercress, et caciocavalo » par exemple, servie sur sa pâte faite au levain est subtile car elle n’est garnie que par trois aliments. Mais ces trois ingrédients se complètent pour donner une harmonie parfaite en bouche. « Je n’ai jamais mangé quelque chose d’aussi bon », lâche un homme après sa première bouchée. Même dans la présentation, le restaurant cherche à être différent : les parts de pizza par exemple, sont servies sur une planche, disposées en long. La simplicité de ce plat mondialement connu devient une profusion de saveurs. Le cuisinier sait toucher juste pour faire éveiller les sens.

“Voyage, voyage”

En effet, le plaisir ne se trouve pas que dans la bouche. Grâce à l’esthétique des plats, le chef laisse un souvenir avant même d’avoir dégusté son repas. Le goût, la vue, mais aussi l’ouïe. Le moment est forcément accompagné d’une musique, discrète, qui se mêle aux discussions sans même qu’on la remarque. Pourtant, elle fait toute l’ambiance de la pièce. Certains morceaux, comme certains ingrédients, se détachent de cet ensemble homogène. Dans cette soirée d’hiver à Sydney soudain retentit « Voyage, voyage », cliché mais célèbre tube de Desirless des années 80, qui décrit exactement l’expérience passée dans The House bar&bistrot. De quoi finir sur une bonne note !

Plus d’informations sur le site du restaurant.


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Share With: