fbpx
HomeACTUUber choisit Melbourne pour le lancement de son service de taxi aérien, le français Safran partenaire

Uber choisit Melbourne pour le lancement de son service de taxi aérien, le français Safran partenaire

Uber a choisi Melbourne  pour le lancement de son service de taxi aérien prévu pour 2023. La firme américaine en a profité pour dévoiler le nom de ses futurs partenaires pour cette ambitieuse initiative.

Melbourne a été nommée troisième ville pilote officielle d’Uber Air, rejoignant ainsi Dallas et Los Angeles. Les vols d’essai doivent débuter en 2020 et l’exploitation commerciale est prévue pour 2023.

La nouvelle a été annoncée lors du sommet d’Uber Elevate à Washington, où le géant californien a donné de nouveaux détails sur ses projets des taxis volants solution selon lui pour réduire la congestion routière et améliorer la mobilité urbaine.

Le gouvernement australien a adopté une approche tournée vers l’avenir en matière de covoiturage et de technologie de transport“, a déclaré enthousiaste Susan Anderson, directrice d’Uber Australia.

Compte tenu de ses facteurs démographiques et géospatiaux particuliers ainsi que sa culture d’innovation et de technologie, Melbourne est une ville test idéale pour Uber Air. Nous verrons par la suite si d’autres villes australiennes pourrait être compatibles” poursuit-elle.

Des partenaires français

Dans la foulée de cette déclaration, Uber a annoncé le choix de ses nouveaux partenaires au programme, dont Jaunt Air Mobility, basé en Pennsylvanie, qui produira un avion léger à voilure fixe et à rotor.

Uber a également dévoilé et conçu la cabine de taxi aérien en collaboration avec le groupe d’ingénierie français Safran.

Avec Safran Cabin, nous avons conçu pour la première fois dans l’histoire, une cabine d’avion sur mesure qui est vraiment axée sur les missions pour le partage de vols en Uber Air“, a déclaré John Badalamenti, responsable du design chez Uber Elevate.

L’option aérienne sera incluse dans l’application pour smartphone Uber qui inclura le transport terrestre et aérien.

Une service accessible

Dara Khosrowshahi, directrice générale d’Uber, a déclaré mardi que les hélicoptères seront rapidement remplacés “par une génération de véhicules électriques à décollage et atterrissage verticaux” mais que ceux-ci ”seront ”financièrement accessibles” : ”Chez Uber, nous ne voulons pas réserver ce type de service à une élite urbaine aisée. En moyenne, ce type de service s’alignera sur le prix du service UberX standart

 


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

 

Share With: