fbpx
HomeACTUUn ancien athlète olympique accusé de la mort de plus de 22 chevaux

Un ancien athlète olympique accusé de la mort de plus de 22 chevaux

Un ancien athlète olympique australien, aujourd’hui dresseur de chevaux a été arrêté après la découverte de plus de 20 cadavres de chevaux sur sa propriété à Bulla, au nord-ouest de Melbourne.

La police a retrouvé les cadavres de 22 chevaux dans une propriété à Batey Court. 22 autres chevaux semblaient souffrir de malnutrition.

Les voisins de cette propriété ont fait cette découverte macabre dimanche après avoir cherché l’origine d’une odeur nauséabonde. Ils ont de suite alerté la police.

Le lundi matin, 10 carcasses de chevaux en décomposition pouvaient encore être aperçues dans un enclos.

Bruce Akers, âgé de 63 ans, a été inculpé de 92 chefs d’accusation de cruauté envers les animaux et de dégradations de biens.

M. Akers a représenté l’Australie en lutte lors des Jeux olympiques de 1972 et 1976. Il est également dresseur de chevaux, il a disputé sa dernière course en 2011, selon Fairfax Media.

Il est apparu en vidéo conférence à la Cour des magistrats de Broadmeadows plus tard dans la journée de lundi.

La Cour a indiqué que les voisins ont alerté les autorités après qu’une odeur nauséabonde a envahi la zone. Ensuite, la police a découvert de nombreuses piles de cadavres de chevaux en décomposition sur la propriété.

Jon McGregor, directeur de la SPA Victoria, a qualifié la situation d’ « épouvantable ».

« C’est une tragédie de laisser des animaux souffrir d’une telle façon », a-t-il indiqué.

« Tous les propriétaires d’animaux se doivent de fournir un abri, de nourrir et de donner à boire à leurs animaux ».

« Il est inacceptable que des animaux meurent de faim ou de soif, quelles que soient les circonstances ».

M. McGregor a déclaré que la SPA a reçu le 22 mars certaines informations qui laissaient entendre que les chevaux de cette propriété souffraient de malnutrition.

Il a indiqué : « Nous regrettons que ce rapport n’ait pas décrit avec précision la situation mise à jour hier et que les observations effectuées de l’extérieur de la propriété n’aient pas permis de révéler l’ampleur de la tragédie qui se jouait à l’intérieur ».

« Le propriétaire de l’habitation est connu de la SPA et il est impossible de pénétrer dans cette propriété sans un soutien policier pour des raisons de sécurité ».

Source : The New Daily

Share With: