fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUUn homme accusé d’avoir enlevé une petite fille dans un Kmart et de l’avoir agressée sexuellement

Un homme accusé d’avoir enlevé une petite fille dans un Kmart et de l’avoir agressée sexuellement

nc

Un homme a été accusé d’enlèvement et d’agression sexuelle sur une petite fille après que sa mère l’ait brièvement perdue de vue dans un Kmart au Queensland samedi dernier.

La fillette de sept ans faisait les magasins avec sa mère à Westfield North Lakes, au nord de Brisbane. L’homme a parlé à la fille avant de réussir à la convaincre de s’éloigner de sa mère et du centre commercial. L’homme de 26 ans l’aurait emmené pendant plus d’une heure.

La police a ouvert une enquête. Le visionnage des images de vidéosurveillance du centre commercial a permis d’identifier l’homme, âgé de 26 ans et vivant à Morayfield selon les premiers éléments fournis par la police.

Au bout d’une heure et demie, l’homme aurait ramené la jeune fille au centre commercial.

Selon la police, à l’heure de sa disparition, l’homme l’avait conduite dans le bush voisin de Pumicestone, où il l’a agressée sexuellement.

« La mère regardait quelque chose et l’enfant apportait des jouets à sa mère pour lui montrer ceux qu’elle voulait pour Noël. Puis tout à coup, elle a cessé de revenir. Nous avons alors appelé la police« , précise les forces de l’ordre.

L’homme a été accusé d’avoir emmené un enfant à des fins immorales, de privation de liberté et de traitement indécent d’un enfant de moins de 12 ans. Il comparaîtra devant le tribunal de première instance de Pine Rivers plus tard dans la journée.

Le commissaire détective Fleming a déclaré qu’il était fier du dévouement et du travail acharné de la police pour appréhender cet homme et le traduire devant le tribunal.

« Je remercie également le personnel de Westfield North Lakes pour sa coopération et son soutien à la police dans cette enquête. Les crimes dans de telles circonstances ne sont pas courants, mais cela rappelle qu’un très petit nombre de personnes pourraient profiter d’une occasion de nuire à un enfant. »

———————————–

N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter. Des idées, des commentaires ? Une coquille, une inexactitude ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Comments
Share With: