fbpx
HomeACTUUn homme inculpé pour l’enlèvement de l’Australienne de 4 ans

Un homme inculpé pour l’enlèvement de l’Australienne de 4 ans

This page/article is also available in: enEnglish

La police australienne a inculpé un homme de 36 ans, soupçonné de l’enlèvement d’une Australienne de 4 ans qui campait avec sa famille, précisant qu’il aurait “agi seul”.

Cleo Smith, qui avait disparu de sa tente le 16 octobre dans une région reculée d’Australie-Occidentale, a été retrouvée mercredi par la police dans une maison à Carnarvon, près de l’endroit où elle séjournait en famille.

Le principal suspect, qui n’a aucun lien avec la famille, a été arrêté mercredi et a comparu le lendemain devant le tribunal de Carnarvon.

Inculpé de plusieurs charges, dont enlèvement forcé d’un enfant de moins de 16 ans, il est maintenu en détention jusqu’à sa prochaine comparution, le 6 décembre.

Blessé après son arrestation, l’homme a été hospitalisé, ce qui a retardé sa mise en examen.

Le responsable de l’enquête, le commissaire Rod Wilde, a indiqué qu’il aurait “agi seul”, estimant que cet enlèvement n’aurait pas été planifié et que le trentenaire aurait saisi une opportunité pour commettre son méfait.

La disparition de Cleo Smith avait suscité un immense émoi et un élan de solidarité en Australie.

L’annonce de sa découverte “saine et sauve”, dans une maison fermée à clé, a suscité la joie de nombreux Australiens qui redoutaient un dénouement tragique.

“Notre famille est à nouveau au complet”, s’est réjouie sa mère, Ellie Smith, dans un message accompagnant une photo de sa fille publiée sur Instagram.

Le domicile de la famille de la fillette, qui se situe également dans la petite ville de Carnarvon, à quelques kilomètres de la maison où elle a été retrouvée, a aussitôt été décoré par les habitants avec des ballons et des pancartes de bienvenue.

Un des policiers qui ont retrouvé la fillette, Cameron Blaine, a déclaré que Cleo, à qui il a rendu visite à sa sortie de l’hôpital où elle a subi des examens médicaux, semble se porter bien.

“Ca faisait chaud au coeur de la voir interagir et jouer dans le jardin, être simplement elle-même, avec ses parents”, a-t-il raconté, “je suis étonné qu’elle semble être si équilibrée et heureuse”.

La mère de Cléo s’était réveillée à 6 heures du matin le 16 octobre pour découvrir que la tente familiale était ouverte et que sa fille aînée avait disparu, ce qui avait déclenché d’importantes recherches terrestres, aériennes et maritimes.

Les intenses recherches avaient mobilisé une centaine de policiers durant deux semaines.

This page/article is also available in: enEnglish

Share With: