fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeAFPUn jeune homme tente de gifler Manuel Valls à Lamballe

Un jeune homme tente de gifler Manuel Valls à Lamballe

Lamballe (France) (AFP) – Un jeune homme a tenté mardi de gifler Manuel Valls, candidat à la primaire initiée par le PS, lors d’un déplacement de l’ex-Premier ministre dans la petite ville de Lamballe (Côtes-d’Armor), a constaté une journaliste de l’AFP.

Alors que Manuel Valls serrait des mains en sortant de la mairie, un jeune homme, qui se tenait en retrait le long d’une barrière de chantier, s’est penché en avant pour gifler l’ancien Premier ministre.

Un membre du service de sécurité a aussitôt plaqué au sol le jeune homme, qui est tombé par terre en même temps que la barrière métallique.

Le ministre de la Défense et président de la région Bretagne, Jean-Yves Le Drian, qui accompagnait le candidat, a aussitôt demandé à Manuel Valls: “Ça va, Manuel?”, avant de s’engouffrer avec lui dans leur voiture stationnée à quelques mètres de là.

Peu après, Manuel Valls, détendu, a réagi à l’incident devant la presse: “Je ne suis pas venu parler de moi.Il y a toujours des individus qui veulent empêcher la démocratie de s’exprimer”, a-t-il dit.Et d’ajouter: “Il y a ceux qui contestent la démocratie et ceux qui l’incarnent comme les hommes politiques.La démocratie ne peut pas être la violence.”

Remis à la gendarmerie de Lamballe par le service de sécurité qui entourait l’ancien Premier ministre, le jeune agresseur, âgé de 18 ans, a été placé en garde à vue pour “violences sur une personne chargée d’une mission de service public”, a-t-on appris auprès du parquet de Saint-Brieuc.

Son concurrent à la primaire socialiste élargie, Vincent Peillon, a condamné sur Twitter “avec la plus grande fermeté l’agression physique dont a été victime @manuelvalls“, l’assurant de sa “totale solidarité”.”Cet acte violent et inacceptable est contraire au respect des idées des autres qui est au cœur du débat démocratique”, a ajouté l’ancien ministre de l’Éducation nationale.

Le 22 décembre dernier, Manuel Valls avait été enfariné alors qu’il visitait le marché de Noël à Strasbourg. 


Source: AFP
Share With:
Tags