fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUUn nombre de requins « incontrôlable » dans le Queensland

Un nombre de requins « incontrôlable » dans le Queensland

franckprovost

L’un des derniers pêcheurs commerciaux de requins dans le Queensland a averti que le nombre de ces grands prédateurs dans la région était devenu « incontrôlable ». Aujourd’hui, il est même surpris qu’il n’y est pas plus d’attaques.

Déjà quatre incidents ont été recensés depuis septembre : le chiffre est considérable mais, pour les pêcheurs de la région, il risque malheureusement d’augmenter. 

Des discussions de crise ont débouché sur un plan d’action en cinq points pour améliorer la sécurité. 250 000 dollars seront notamment alloués à la recherche pour cerner les types de requins à Cid Harbour et leurs comportements. Une campagne de sensibilisation sera mise en place ainsi que 70 panneaux et des bouées – déjà installées dans la zone pour prévenir les touristes de ne pas nager.

Le ministre des Pêches, Mark Furner, a déclaré qu’il était prouvé que les lignes de protection les côtes ne fonctionneraient pas de manière permanente à Cid Harbour. « [Les lignes de tambour ou les filets] sont utiles dans 86 endroits de l’État mais ne conviennent pas à Cid Harbour« , a-t-il déclaré. « Nous allons procéder à des examens supplémentaires par le biais de recherches scientifiques,  pour trouver d’autres solutions plus adéquates»

Les requins sont de plus en plus gros

Bruce Batch travaille pour la même pêche commerciale depuis près de 48 ans et navigue dans les eaux allant de Townsville à Princess Charlotte Bay, dans l’extrême nord du Queensland.

Il a déclaré que les campagnes environnementales et la réduction de moitié du nombre de prises commerciales de requins avaient provoqué une flambée de sa population dans l’État. « Nous avions environ 300 chalutiers sur la côte est et chaque nuit, ces chalutiers se rendaient au travail et ces groupes de requins étaient chassés par ces chalutiers », a-t-il déclaré. « Ce qui est arrivé, c’est que l’industrie des chalutiers a subi un ralentissement massif, mais ces requins n’ont pas été chassés, ils sont juste devenus plus gros et plus gros. »

« Ces requins ont maintenant 10 à 15 ans pour se développer« , a-t-il déclaré. Pour lui il n’existe pas de solutions faciles contre à la croissance de la population des requins, il faut diminuer leur protection et augmenter leur chasse à fin commerciale. Pour lui, le requin est aussi un problème important, car ces animaux suivent les saint-pierre, et retirent tout simplement ces poissons des lignes de pêche. 

Le nombre de requins est hors de contrôle

Il a ajouté que des groupes de défense de l’environnement avaient fait campagne contre ce qu’il qualifiait de secteur de la pêche très durable, et avait persuadé les grands supermarchés de retirer de leurs rayons la viande de requin, connue sous le nom de « flake« .

« Auparavant, tous les retraités et les personnes âgées pouvaient se permettre de se nourrir de poisson, mais ils ne peuvent plus se permettre d’acheter ce produit à 60 ou 70 dollars le kilo maintenant », a-t-il déclaré.

«C’était une industrie très durable jusqu’à ce que le WWF [Fonds mondial pour la nature] s’y mêle et très peu de gens utilisent maintenant le ‘flake’, alors qu’il n’y a rien de mal à cela. »

« Auparavant, dans le Queensland, nous prenions 1 200 tonnes par an. Aujourd’hui, ce chiffre est probablement inférieur à 100 tonnes et des requins sont toujours capturés. Mais, comme vous n’avez pas de marché où les négocier, vous ne pouvez pas les utiliser et vous vous en débarrassez. »

Source : ABC

——————————————

N’oubliez pas de suivre Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude ? Contactez-nous à redaction@lecourrieraustralien.com.

Comments
franckprovost
Share With: