fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUUn passager poursuit British Airways pour avoir été assis à côté d’un autre obèse

Un passager poursuit British Airways pour avoir été assis à côté d’un autre obèse

franckprovost

Un ingénieur civil poursuit British Airways pour des dommages allant jusqu’à 10 000 £ (17 547 $A) après s’être assis à côté d’un passager « obèse » et avoir été « coincé sur le côté de la cabine« .

Stephen Prosser, 51 ans, affirme avoir subi des lésions aux tissus mous après qu’un voyageur obèse ai voyagé dans le siège à côté de lui lors d’un vol de Bangkok à Londres Heathrow le 10 janvier 2016. M. Prosser, de Tonypandy, dans le sud du Pays de Galles, affirme que le passager obèse, qu’il a décrit comme faisant 1,95 m et 146 kg, était « si grand » que sa graisse corporelle s’est « répandue » dans son siège de plusieurs centimètres.

Selon ses avocats, l’ingénieur a dû « ajuster son corps et s’asseoir dans une position inconfortable » pendant les 12 heures et 40 minutes du vol. M. Prosser a déclaré qu’il avait souffert des symptômes de ses blessures pendant les trois mois qui ont suivi – et qu’il demande maintenant des dommages-intérêts.

Mais British Airways nie ces allégations, affirmant que M. Prosser « n’a montré aucun signe de blessure » au moment de quitter le vol.

M. Prosser, qui mesure 158 cm et pèse 63 kg, a déclaré : « Au moment où la porte de l’avion était sur le point de se refermer, ce wapiti […], est monté à bord et s’est assis entre moi et un autre passager qui était assis dans l’allée : c’était un type énorme, pas seulement en surpoids, mais aussi avec de très gros os. C’était un vrai gros lard. »

« Je me suis senti mal à l’aise dès qu’il s’est assis parce que j’étais coincé contre le côté de la cabine« .

« J’ai demandé s’ils pouvaient le déplacer ou me déplacer, mais c’était un vol complet et ils ont décidé de ne pas me déplacer à un siège de membre d’équipage parce que je devais continuellement me lever pour leur permettre d’aller à la cuisine« .

« Ils m’ont dit qu’ils ne pouvaient rien faire, alors j’ai dit que je voulais déposer une plainte officielle, ce que j’ai fait avec le représentant du service à la clientèle à bord. »

« Je n’avais pas d’autre choix que de retourner à mon siège et l’inconfort d’être écrasé contre la cabine s’est vite transformé en agonie. »

Il réclame entre 5 000 £ et 10 000 £ à titre de dommages-intérêts généraux pour douleur, souffrance et perte d’agrément.

Avant l’audience, un porte-parole de BA a déclaré : « Comme l’affaire fait l’objet d’une procédure en cours, il serait inapproprié pour nous de faire des commentaires. »

Source : Traveller.com.au

——————————————

N’oubliez pas de suivre Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude ? Contactez-nous à redaction@lecourrieraustralien.com.

Comments
franckprovost
Share With: