fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUVictoria: Un policier condamné pour avoir harcelé sexuellement une adolescente

Victoria: Un policier condamné pour avoir harcelé sexuellement une adolescente

franckprovost

Un policier du Victoria a tenté d’inciter une adolescente vulnérable à avoir des relations sexuelles avec lui en utilisant des messages explicites et des photos de lui-même.

Lundi, le tribunal « County Court » a condamné Vikram Gopinath, 29 ans, à passer 10 mois derrière les barreaux.

L’agent de police, qui perdra son emploi à cause de la condamnation, a plaidé coupable d’avoir tenté d’abuser la jeune fille qu’il avait rencontré dans le cadre d’une intervention à Mildura, au Nord de Melbourne.

L’individu connaissait la victime. La famille de la jeune fille avait en effet été condamné il y a quelques années dans des affaires de délinquance de rue. Fin 2016, la jeune fille l’a remercié via un message sur Facebook. Le policier et la jeune fille, qui était prise en charge par l’État, ont ensuite correspondu régulièrement sur Facebook et Snapchat, avec près de 600 messages en quelques jours seulement en janvier 2017.

Le juge Frank Gucciardo a déclaré que les messages se sont intensifiés pour devenir sexualisés, parsemés de contenu explicite et d’invitations à des rencontres intimes.

Gopinath a aussi envoyé des photos de lui en sous-vêtements  avec la légende « c’est la vue que tu vas avoir quand tu seras à genoux bébé ». La jeune fille a également enregistré 81 conversations téléphoniques de ce genre avec Gopinath .

Elle a essayé de mettre fin au contact avec lui plus tard en janvier 2017 en menaçant de montrer les photos à ses collègues.

Après que la jeune fille ait contacté un autre officier, Gopinath lui a demandé de mentir sur ce qu’elle avait dit. Mais un ami a également posté des photos sur une page Facebook de la police et la jeune fille a fait un rapport officiel quelques jours plus tard.

Il a plaidé coupable à des accusations de manipulation et d’inconduite dans l’exercice de fonctions publiques.

La jeune fille a passé du temps dans un service de santé mentale dans les mois qui ont suivi les messages et a déclaré dans une déclaration au tribunal qu’elle avait « déraillé » après que les locaux aient appris ce qui s’était passé.

Gopinath doit purger la totalité de sa peine de 10 mois de prison et sera enregistré comme un délinquant sexuel pendant 8 ans. Il sera aussi renvoyé de la police.

 

Sources : News.com.au

——————————————

N’oubliez pas de suivre Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram et de vous abonner gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille, une inexactitude ? Contactez-nous à redaction@lecourrieraustralien.com.

Comments
franckprovost
Share With: