fbpx
HomeACTUUn robot-tueur va diminuer de 10% la population de chats errants en Australie

Un robot-tueur va diminuer de 10% la population de chats errants en Australie

En 2015, le gouvernement australien avait annoncé son projet d’éradication de 2 millions de chats errants à l’horizon 2020.

Au 19ème siècle, les Britanniques ont introduits les chats pour tuer les lapins et autres espèces invasives. Aujourd’hui, le contient dénombre près de 20 millions de ces félins dans les zones sauvages australiennes. Cette surpopulation a mené vers l’extinction de différentes espèces endémiques comme a perruche nocturne. Une équipe d’ingénieurs australiens, dirigée par le biologiste John Read, a travaillé pendant 7 ans pour trouver un moyen de limiter cette population excessive de chats errants.

Un “robot-tueur”, dont le coût est estimé à 450.000 dollars entre en action, élimine en théorie que les petits félins grâce à 4 lasers invisibles et discriminants. Le premier pour évaluer la hauteur de l’animal (pour éviter de les confondre avec les dingos), le deuxième pour estimer la distance ventre-sol (pour exclure les wombats)  et enfin, deux lasers combinés, pour évaluer la longueur exacte de l’animal passant devant le piège.

Une fois le chat identifié, il suffit d’une fraction de seconde pour que le robot propulse un jet de poison coloré sur la fourrure de l’animal. En se lavant la fourrure, le chat absorbe alors le poison et meurt dans les heures qui suivent.

Il faut noter que ce poison, du fluoroacétate de sodium ou “1080”, est naturellement présent chez plusieurs plantes pour repousser les herbivores trop gourmands.

Share With:
Tags