fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUUn serpent brun effraie les passants dans le centre ville de Canberra

Un serpent brun effraie les passants dans le centre ville de Canberra

gjfood

© Facebook-Saman Ali‎

Un serpent brun « de grande taille » a provoqué une scène de panique au milieu de Canberra. Les acheteurs de la rue Bunda, à l’extérieur du Canberra Centre, ont été alarmés lorsqu’ils ont trouvé le reptile en train de ramper le long de la zone piétonne très fréquentée.

Emma Carlson de Canberra Snake Rescue and Relocation est intervenue avec son partenaire Luke pour enlever l’animal.

© Facebook-Saman Ali‎

Elle a déclaré que le serpent mesurait entre 1,2 mètre et 1,5 mètre de long, ce qui était « vraiment grand » pour un serpent brun.
« Il était à un endroit adjacent à deux restaurants, donc très fréquentés, comme vous pouvez l’imaginer un dimancheCe n’est certainement pas quelque chose de courant pour nous d’intervenir dans le centre. Un passant nous a appelés. Il nous a dit que des gens essayaient de tuer l’animal, ce qui est vraiment dommage et très dangereux, évidemment. »

Mme Carlson a dit que l’animal était effrayé par les dizaines de spectateurs et qu’il s’était réfugié dans un petit parterre, rendant son sauvetage plus difficile.

« Quand les serpents ont vraiment peur, ils veulent simplement se réfugier […], il ne leur faut pas grand-chose pour obtenir une bonne cachette. Luke était là-dedans depuis un bon moment.« , dit-elle.

Finalement, le sauvetage a réussi et le serpent a été relâché dans le bush.

https://www.facebook.com/CanberraSnakeRescue/videos/2307722402790876/

Mme Carlson prévient quiconque qui croise un serpent : vous devez garder vos distances.

« La chose la plus sûre à faire est évidemment d’être calmeDonnez-leur de l’espace […] n’essayez certainement pas de le tuer, c’est une très mauvaise chose« .

Source : abc.news.com.au


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Comments
franckprovost
Share With: