fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUUn sexagénaire accusé d’avoir abusé de deux fillettes sur une plage de Sydney

Un sexagénaire accusé d’avoir abusé de deux fillettes sur une plage de Sydney

franckprovost

L’homme de 60 ans aurait nagé jusqu’à deux fillettes, âgées de huit et dix ans, à North Cronulla Beach vers 16 heures vendredi dernier et les aurait touchées de façon inappropriée, selon la police.

Une citoyenne a vu l’incident et a signalé l’homme aux sauveteurs qui l’ont sorti de l’eau et ont contacté la police. « Elle a observé l’homme tout près des enfants […] il a posé ses mains sur les enfants », a déclaré l’inspecteur en chef Gary Ford. « Elle s’est douté qu’il n’était pas un parent ou un membre de la famille »

L’homme a été arrêté et accusé d’avoir délibérément touché sexuellement un enfant de moins de 10 ans et d’avoir délibérément touché sexuellement un enfant âgé entre 10 et 16 ans.

Les parents des deux filles n’ayant pas été témoins de l’incident, l’inspecteur Ford a déclaré qu’il s’agissait d’un rappel opportun pour les parents pendant la période de vacances chargée.

« Je suppose que c’est un avertissement que de savoir où sont vos enfants et ce qu’ils font« , a déclaré l’inspecteur Ford.

L’homme a été libéré sous caution et devra comparaître devant le tribunal local de Sutherland en février.

L’incident fait suite à l’arrestation d’un homme de 54 ans la semaine dernière après qu’il eut prétendument touché sexuellement un adolescent dans un autobus de Sydney près de Marrickville.

L’homme aurait suivi la jeune fille de 17 ans dans une station-service Caltex et dans un autobus, avant de s’asseoir à côté d’elle, de la toucher de façon inappropriée et de commettre un acte indécent.

Sa libération sous caution lui a été refusée et il comparaîtra en cour le 7 janvier.

Source : The Sydney Morning Herald

——————————————————

N’oubliez pas de suivre Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude ? Contactez-nous à redaction@lecourrieraustralien.com.

Comments
franckprovost
Share With: