fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUUn tiers des compagnies australiennes paient moins de 10 % d'impôts

Un tiers des compagnies australiennes paient moins de 10 % d'impôts

gjfood

Un groupe international axé sur l’étude de l’évasion fiscale, Tax Justice Network, et le syndicat United Voice affirment dans un rapport que près d’un tiers des sociétés cotées sur l’ASX 200 ne paient que 10% ou moins en impôt sur les sociétés. Ce pourcentage est nettement moins élevé que le taux légal d’imposition des sociétés fixé à 30 %.

Certaines entreprises, comme James Hardie et Westfield Retail Trust, paient un impôt zéro. Century Fox 21 de Rupert Murdoch paie une taxe de 1% alors le groupe de casino Echo Divertissement ne paie que 5 % de taxe. Le rapport affirme que le gouvernement est en train de perdre chaque année plus de 8,4 milliards de dollars en impôt, une somme important mais qui ne reflèterait qu’une partie de l’iceberg. Selon la recherche, 57 % des sociétés cotées à l’ASX 200 ont des filiales dans les paradis fiscaux.

Le Dr Mark Zirnask du Tax Justice Network affirme que les données fiscales de l’Australie sont tellement secrètes qu’il est presque impossible de savoir exactement combien d’impôt n’est pas payé.

« Il devrait y avoir des registres qui précisent qui détient vraiment les entreprises afin d’empêcher certaines sociétés de mettre sur pied des systèmes permettant l’évasion fiscale », a-t-il déclaré.

Des actions en ce sens vont être prises, l’Australie, dans le cadre du G20, a convenu d’un système où les autorités fiscales partagent leurs informations pour rendre plus difficile toute manipulation.

Le Parlement australien a aussi discuté la semaine dernière de modifier la règlementation en vigueur sur les “dettes artificielles” des sociétés. Pour réduire leurs impôts, des sociétés empruntent à une filiale offshore à des taux souvent gonflés, et utilisent les remboursements d’intérêt comme une taxe compensée.

Le Dr Zirnask déclare aussi que beaucoup de ces astuces utilisées par les entreprises pour réduire leurs impôts sont tout à fait autorisées et non rien d’illégales. Cela confirme, selon lui, que les règles doivent changer.

 

 

 Sources: abc.net.au      –       Credit Photo: iStock

Comments
franckprovost
Share With:
Tags