fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUUne étrange créature à huit pattes découverte à Sydney

Une étrange créature à huit pattes découverte à Sydney

Cette semaine, un habitant de Sydney a fait une découverte des plus surprenantes, et il n’a pas manqué de la partager sur les réseaux sociaux. Ces derniers sont entrés en ébullition face à l’image d’une créature à huit pattes, ressemblant étonnamment à une araignée… blanche.

William Williamson, qui réside dans l’un des quartiers excentrés de la ville, a posté une photo de l’insecte sur le groupe “Sutherland Shire Facebook”. Et plusieurs membres dudit groupe furent également déconcertés par l’apparence atypique de cette araignée. “On dirait qu’elle a mangé un marshmallow” a déclaré l’un des utilisateurs. Et un autre d’ajouter, pour rester dans les comparaisons culinaires : “Au début, j’ai cru qu’il s’agissait d’un sushi…” D’autres ont fait part de leur inquiétude. Un commentaire indique ainsi qu’il “est temps de brûler la maison”. 

La Dr Tanya Latty, entomologiste à l’Université de Sydney, a été contactée afin d’identifier l’arachnide. Elle affirme qu’il s’agit d’une araignée Ordgarius Magnificus, plus connue sous le nom d’Araignée Magnifique. “Un nom formidable pour un insecte formidable” a-t-elle dit au sujet de l’araignée, que l’on peut trouver en Nouvelle-Galles du Sud et dans le Queensland. Cette espèce se différencie des autres espèces en ceci qu’elle ne crée pas de toile. Elle est, par ailleurs, inoffensive pour les humains.

“Ce sont d’incroyables animaux et des superstars dans le jardin, dans la mesure où elles sont très utiles pour garder la population de nuisibles sous contrôle.”

D’après l’Australian Museum, ces Araignées Magnifiques sont des arachnides de jardin. Leur taille peut atteindre 2,5cm. 

Source : Yahoo News Australia


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Share With: