fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUUne jeune fille et une femme mordues par des requins aux Whitsundays

Une jeune fille et une femme mordues par des requins aux Whitsundays

Une femme et une jeune fille ont été mordues ce matin en nageant sur une plage touristique prisée de l’île Hamilton dans les Whitsunday.

Elles ont été mordues alors qu’elles pataugeaient dans les eaux peu profondes à Catseye Beach, sur l’île de Hamilton, vers 9h30 jeudi. On a cependant suggéré qu’un poisson-crapaud et non un requin pourrait être responsable de l’attaque.

Résultat de recherche d'images pour "poisson crapaud"

Poisson crapeau

« Des tests indépendants ont suggéré qu’un poisson était responsable dans ce cas, pas un requin », a déclaré un porte-parole de la première ministre du Queensland, Annastacia Palaszczuk. Queensland Ambulance a pourtant contré cette affirmation, confirmant que les morsures avaient été infligées par un requin.

La fillette de neuf ans a été transférée par bateau à l’hôpital Proserpine pour soigner sa morsure au pied. Cependant, la femme âgée est restée sur l’île et a été soignée dans un centre médical local pour une blessure à la jambe droite. Aucune des deux blessures ne met leur vie en danger, car les deux femmes ont eu de la chance ;  les opérateurs de l’île de Hamilton affirment que l’animal faisait moins d’un mètre de long.

La plage a été fermée en attendant d’autres contrôles de sécurité.

Cette histoire survient quelques jours après la mort de Daniel Victoridis, 33 ans, suite à une morsure par un requin à Cid Harbour lors d’un voyage entre amis et collègues.

Samantha Munroe, experte en requins, a expliqué qu’il était difficile de dire ce qui se cachait derrière la série d’attaques, car les Whitsundays ont eu un faible nombre d’attaques, bien qu’ils abritent de dangereuses espèces de requins tigres et de requins taureaux. Mais elle affirme qu’une augmentation du nombre de personnes dans les eaux à travers l’Australie avait été corrélée à une augmentation des attaques au cours des 50 dernières années.

« Il n’existe pas de théorie solide qui puisse expliquer pourquoi la plupart des attaques de requins ont lieu ou pourquoi il y aurait une flambée à la suite de ce qui a été essentiellement une très longue période d’absence d’attaques dans la région. (…) Il y a eu une augmentation des attaques au cours des dernières décennies, mais au niveau mondial et national, cette augmentation est cohérente avec l’augmentation de notre population et du nombre de personnes qui passe du temps à la plage pour nager, plonger ou faire du snorkeling. »

La mort de M. Christidis a déclenché des appels en faveur de mesures de contrôle des requins renforcées dans la région des Whitsundays, le gouvernement de l’état réagissant en octroyant davantage de fonds à la recherche sur l’accroissement de l’activité des requins dans la région, ainsi qu’au programme « sharkwise ».

Source : News.com.au  Auxbulles.com


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Comments
Share With: