fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUAUSTRALIEPOLITIQUE AUSTRALIEUne nouvelle campagne nationale de sensibilisation cible les militants anti-vaccins

Une nouvelle campagne nationale de sensibilisation cible les militants anti-vaccins

franckprovost

La désinformation et les mensonges des activistes anti-vaccins sur les bienfaits de la vaccination des enfants seront ciblés par une nouvelle campagne télévisée. Il s’agit pour le gouvernement de s’assurer qu’au moins 95% des enfants de moins de 5 ans soient complètement vaccinés d’ici l’an prochain.

Alors qu’il publiait les dernières mises à jour des taux nationaux de vaccination, le ministre de la Santé Greg Hunt a annoncé qu’il allait débloquer un montant supplémentaire de 12 millions de dollars afin de financer cette nouvelle campagne. Sur trois ans, elle comprendra essentiellement des annonces télévisées mais également des histoires personnelles de parents ayant perdu des proches, victimes de rougeole, varicelle ou coqueluche.

La campagne souhaite par ailleurs souligner la sécurité des vaccins afin de battre en brèche les craintes généralement entretenues par les militants anti-vaccins : « Regardez ce qui m’est arrivé. Les vaccins sont sûrs. Il est prouvé qu’ils sont sûrs année après année, scientifiquement » souhaite rappeler une mère dont le fils Jesse est décédé de complications causées par la varicelle.

« La vaccination protège les Australiens contre les maladies » ajoute le ministre de la Santé, Greg Hunt. « C’est un outil puissant qui est sûr et efficace pour prévenir la propagation de nombreuses maladies qui peuvent causer de graves problèmes de santé chroniques, pouvant même entraîner parfois la mort »

 »L’Australie a pourtant d’excellents résultats en matière de couverture vaccinale des enfants, avec des taux de couverture vaccinale en 2018 d’au moins 90% pour les enfants de 12 mois, 24 mois et 60 mois. Cependant, un taux de couverture élevé peut masquer les zones géographiques et les groupes de population dont la couverture est faible « , note un rapport. Avant de poursuivre : « Cela souligne la nécessité de veiller à ce que des taux de couverture élevés soient atteints non seulement au niveau national, mais aussi au niveau local. Les récentes flambées de rougeole dans certaines zones illustrent l’importance d’atteindre des taux élevés de couverture vaccinale partout sur le territoire« .

Et même si ce rapport s’intéresse surtout un jeune public, il souhaite également souligner que les taux de vaccination s’améliorent également pour les personnes de plus de 65 ans et pour les femmes enceintes. S’épanchant également sur les vaccinations des jeunes contre papillomavirus, ce même rapport se félicite de  »taux de vaccination contre le HPV aussi élevés, atteignant environ 80,2 % chez les femmes de 15 ans en 2017 et 75,9 % chez les hommes de 15 ans en 2017  »

« Depuis l’introduction du vaccin anti-HPV en Australie, le nombre de nouveaux cas de verrues génitales et d’anomalies cervicales de haut grade a diminué. » affirme ainsi une note du rapport.

Source : the new daily


 

Suivez Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram et abonnez-vous gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille, une inexactitude ? Contactez-nous

Pour en savoir plus sur la campagne Gets the facts, immunisation saves lives cliquez ICI

 

Comments
Share With: