fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUUne photo devenue virale montre l’incroyable promiscuité entre les maisons australiennes

Une photo devenue virale montre l’incroyable promiscuité entre les maisons australiennes

franckprovost

L’image de deux soi-disant maison type « McMansions », dont les gouttières se chevauchent, est devenue virale.

La photo, prise par Karen Evans, résidente de Newport, a été prise la semaine dernière lors d’une visite au nouveau domaine Stockland.

Mme Evans l’a ensuite partagée avec le groupe Facebook The Redcliffe Peninsula, où elle a attiré des centaines de réactions et de commentaires.

« Nous avions entendu dire que les maisons étaient très proches les unes des autres, alors nous avons pensé que nous pourrions jeter un coup d’oeil à quelques maisons existantes dans le domaine », a-t-elle déclaré au journal local le Redcliffe & Bayside Herald.

 

© Karen Evans

Mais lorsqu’elle est arrivée au domaine, situé au nord de Brisbane, elle a été choquée de voir deux maisons construites si près l’une de l’autre que leurs gouttières étaient pratiquement touchantes.

« C’était un peu trop près », affirme-t-elle en rigolant.

Située sur la péninsule de Redcliffe, la communauté riveraine de Newport a été développée par le groupe immobilier Stockland.

Un porte-parole de la société a déclaré au Redcliffe & Bayside Herald que l’entreprise était au courant du problème. « Au début de la construction de communauté de Newport à Stockland, l’approbation du projet a permis à un petit nombre de propriétés avoisinantes de construire à la même limite commune dans des endroits choisis », a déclaré le porte-parole du projet.

« Nous avons pris conscience du problème en 2017 et avons rapidement modifié la demande d’aménagement pour les projets immobiliers actuels et futurs de la communauté afin de tenir compte de la distance entre les propriétés voisines. »

Bien sûr, les Australiens sont très friands des maisons au style « McMansions ». Un rapport CommSec, publié fin 2018, révèle que les Australiens construisaient toujours les deuxièmes plus grandes maisons indépendantes au monde derrière les Etats-Unis, avec une moyenne de 230,8 mètres carrés, bien que cela ait baissé de 0,9% sur l’année.

Les appartements, qui représentent aujourd’hui environ la moitié de l’ensemble des nouveaux logements, ont eux aussi perdu 2,7% de leur superficie, pour atteindre une moyenne de 124,8 mètres carrés en 2017-2018.

« Il y a encore des McManoirs en construction, mais elles sont moins nombreux. La taille réduite des maisons reflète l’augmentation de la construction d’appartements « , a déclaré l’économiste en chef de CommSec, Craig James, dans le rapport.

Au fur et à mesure que nos maisons se sont agrandies, nos cours ont rétréci — et l’an dernier, l’entrepreneur Dick Smith, qui s’exprimait ouvertement, a déclaré de façon sensationnelle que les enfants modernes « vivaient comme des poules de batterie ».

« Pour la classe moyenne et les travailleurs, c’était nettement mieux (dans le passé) parce que les familles pouvaient se permettre d’avoir un jardin », a-t-il dit.

C’était une revendication soutenue par Tony Matthews, urbaniste de l’Université Griffith, qui a déclaré que l’arrière-cour australienne était « menacée« , étant devenue « accessible uniquement à ceux qui en ont les moyens ».

Sources : News.com.au

——————————————

N’oubliez pas de suivre Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram et de vous abonner gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille, une inexactitude ? Contactez-nous à redaction@lecourrieraustralien.com.

Comments
Share With: