fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeAFPVague de froid: pas de coupure d'électricité prévue

Vague de froid: pas de coupure d'électricité prévue

Paris (AFP) – Températures glaciales à Lille, Paris, Lyon ou Toulouse: la vague de froid s’est étendue mercredi à la quasi-totalité de la France mais n’entraînera pas de coupure d’électricité, a assuré la ministre de l’Energie Ségolène Royal après une réunion à l’Elysée. 

Mercredi à 10H00, le thermomètre avait chuté à -5 à Clermont-Ferrand, -4 à Lille, -3 à Paris, Lyon, Bordeaux et Toulouse, -2 à Strasbourg et à Nantes.La pointe bretonne, jusqu’ici relativement épargnée, a elle aussi été saisie par ce froid hivernal.A 10H00, il faisait 0 à Brest par exemple.

Même à Marseille, la température plafonnait à zéro.

Ce froid glacial devrait persister jusqu’à jeudi, qui “pourrait être en moyenne la journée la plus froide” de cet épisode, selon Etienne Kapikian, prévisionniste à Météo France.

Ce “bon coup de froid”, avec des températures de 5°C à 10°C en dessous des normales de saison, ne devrait toutefois être ni aussi intense ni aussi long que la quinzaine glaciale de février 2012, selon l’organisme de prévision.

Ce qui n’empêche pas les autorités d’afficher leur vigilance: François Hollande a présidé mercredi matin une réunion ministérielle sur “la mise en œuvre du plan grand froid”, en présence de Bernard Cazeneuve et de Ségolène Royal (Environnement), Emmanuelle Cosse (Logement), Marisol Touraine (Affaires sociales) et Bruno Le Roux (Intérieur).

Bernard Cazeneuve a indiqué à l’issue de la réunion que “130.000 places” d’hébergement étaient “aujourd’hui mobilisées pour assurer la mise à l’abri de tous ceux qui doivent l’être sur le territoire national”.”Il y en avait 80.000 il y a quelques mois”, a précisé le Premier ministre.

“Cette augmentation structurelle du nombre de places , + 25%, plus les efforts faits récemment” permettent “une mise à l’abri dans de bonnes conditions de tous ceux qui doivent l’être”, a-t-il ajouté.

“Nous avons un dispositif quotidien d’ajustement qui mobilise tous les préfets”, a rappelé le Premier ministre, insistant sur l’importance des maraudes pour repérer les sans-abris.

– Vigilance orange levée en Corse –

Depuis samedi, le gouvernement a mis en place un “pilotage quotidien” pour anticiper les besoins dans les départements.

En Gironde par exemple, 70 lits supplémentaires ont été mis à disposition, et le 115, les maraudes, pompiers, gendarmerie et police ont été renforcés.En Charente-Maritime, où un SDF est mort de froid fin décembre, 78 places additionnelles ont été prévues.A Lyon, c’est 200 places.

En Indre-et-Loire et dans le Loiret, les maraudes ont été renforcées, comme en Ariège.

En Corse, la vigilance orange neige-verglas a été levée mercredi à 06H00 mais la majorité des établissements scolaires resteront fermés.La neige tombait toujours mercredi matin, surtout dans le centre montagneux de l’île, dans la région de Corte (Haute-Corse) et la circulation routière demeurait difficile.En revanche, les trains circulaient de nouveau.

En Auvergne, 45 élèves de CM1 en classe de neige, bloqués par la neige et le vent, ont passé la nuit de mardi à mercredi dans un restaurant d’altitude de la station de ski de Chastreix-Sancy (Puy-de-Dôme).

Par ailleurs, Ségolène Royal a assuré qu’il n’y aurait pas de coupure d’électricité.

“Malgré l’indisponibilité de six réacteurs , il n’y aura pas de coupure d’électricité, parce que (…) aujourd’hui, avec les très bonnes conditions météorologiques, les énergies renouvelables, l’éolien et le solaire, vont produire l’équivalent de huit réacteurs nucléaires, huit gigawatts”, a-t-elle expliqué.nucléaires

Le gestionnaire RTE avait indiqué dès mardi soir que la France serait suffisamment approvisionnée mercredi.Il avait précisé que  la situation restait “sous forte vigilance” pour les jours suivants même si aucune coupure de courant n’est prévue.

“Par solidarité” la Ville de Paris a annoncé qu’elle réduisait sa consommation d’électricité en éteignant l’éclairage extérieur de 230 bâtiments publics dès mardi soir.

En raison du froid, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a de son côté autorisé EDF à reporter l’arrêt d’un réacteur programmé ce mercredi pour des contrôles sur son générateur de vapeur.


Source: AFP
Share With:
Tags