fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUVers un avenir sans pilotes? L’Australie acquiert les nouveaux drones armés Reaper

Vers un avenir sans pilotes? L’Australie acquiert les nouveaux drones armés Reaper

franckprovost

L’Australie achètera au moins une douzaine de drones armés Reaper, ce qui constitue un pas important vers un avenir dans lequel les frappes aériennes se dérouleront de plus en plus à distance.

L’appareil, fabriqué par la société américaine General Atomics, sera principalement utilisé pour couvrir les soldats australiens en opération. Selon le site Web de General Atomics, le drone à la capacité de survoler une zone à risque, chercher les menaces et les frapper à l’aide de bombe ou de missiles. Son autonomie de vol est d’environ 27 heures.

Le ministre de la Défense, Christopher Pyne, a annoncé l’achat prévu des nouveaux drones vendredi matin.

« Des avions pilotés à distance permettent aux commandants militaires de prendre des décisions plus éclairées plus rapidement tout en offrant la possibilité de mener des opérations de frappe et de reconnaissance sans compromettre la sécurité des équipages d’aéronefs », a-t-il déclaré.

Le gouvernement Morrison prévoit d’acheter entre 12 et 16 appareils, coûtant environ 23 millions de dollars chacun.

Bien que l’utilisation de drones armés, suscite la controverse parce qu’ils ont parfois tué des civils, ses défenseurs disent qu’ils seraient plus sûrs que les avions pilotés. M. Pyne a déclaré que les Reapers australiens seraient « exploités selon les mêmes lois que celles régissant les conflits armés, le droit international des droits de l’homme et les règles d’engagement, à la manière des avions pilotés« .

Les « faucheurs » sont pilotés à distance depuis le sol. La plupart des experts prévoient que les drones deviendront de plus en plus autonomes au fur et à mesure des progrès de l’intelligence artificielle et de la robotique, bien que des officiers de l’armée australienne aient déclaré que les humains seraient toujours impliqués dans l’approbation de frappes meurtrières.

Malcolm Davis, expert militaire à l’Australian Strategic Policy Institute, a déclaré que ces drones sont un premier pas vers une utilisation croissante des drones armés, également appelés véhicules aériens sans pilote ou UAV. À l’avenir, les nouveaux Joint Strike Fighters d’Australie auront probablement un « ailier sans équipage« , a-t-il déclaré. Pour le moment, l’Australie doit s’assurer que les nouveaux drones puissent travailler avec les hélicoptères de l’armée, de sorte que les pilotes d’hélicoptères puissent partager des informations avec les drones ou même les contrôler, a-t-il déclaré.

« Reaper sera très probablement utilisé pour soutenir des activités dans le Pacifique Sud », a-t-il déclaré.

Source : The Sydney Morning Herald

——————————————

N’oubliez pas de suivre Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude ? Contactez-nous à redaction@lecourrieraustralien.com.

Comments
franckprovost
Share With: