fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUVictoria : une loi historique qui ouvre la voie à un traité avec les Aborigènes

Victoria : une loi historique qui ouvre la voie à un traité avec les Aborigènes

NCT

Le parlement du Victoria a voté jeudi soir le projet de loi « Advancing the Treaty Process with Aboriginal Victorians » qui permettra la création d’un corps représentatif du peuple aborigène. Elue d’ici mi-2019, cette entité aura la responsabilité partagée d’établir le cadre d’un traité qui pourrait voir officialisée la reconnaissance des droits, statuts, cultures et histoire des « First People » de la région.

La ministre des Affaires aborigènes Natalie Hutchin a salué un « moment historique ». Elle a ensuite ajouté, dans une déclaration officielle : « Ce traité bénéficiera à tous les habitants du Victoria – en privilégiant la réconciliation, en favorisant une culture aborigène fièrement partagée et en aidant à cicatriser les blessures du passé. »

Leader du gouvernement au conseil législatif, Gavin Jennings a déclaré : « Nous voulons créer un espace protégé dans notre assemblée pour que les Aborigènes déterminent de quelle façon ils souhaitent réparer le mal et que justice soit rendue. » Il a ajouté qu’il n’était plus possible d’attendre un processus national qui n’avait jamais, au grand jamais, produit de cadre effectif à cette attention.

Les Greens, qui avaient proposé de nombreux amendements notamment pour mieux reconnaître les différentes tribus n’ont pas eu gain de cause. Ils ont néanmoins soutenu activement le projet de loi. La Coalition était contre, considérant que c’était un sujet national à traiter au niveau fédéral.

Il aura fallu des années pour parvenir à cette avancée, un processus qui a fait participer 7500 Aborigènes du Victoria. D’autres états sont en train d’oeuvrer dans le même sens, dans le Territoire du Nord ou en Australie-Occidentale.

Légende photo : cérémonie aborigène sur Federation Square 8 septembre 2017 source abc.

Sources : BBC et The Guardian

———————————————

N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à redaction@lecourrieraustralien.com.

Comments
franckprovost
Share With: