fbpx
HomeACTUVidéo: Le projet de la tour Crown à Barangaroo en passe d’aboutir ?

Vidéo: Le projet de la tour Crown à Barangaroo en passe d’aboutir ?

Cette semaine, James Packer est un peu plus près de réaliser son rêve : créer et développer le premier hôtel de luxe 6 étoiles de Sydney, à Barangaroo.

Après des mois de retards et de bras de fer en coulisse, le département de l’urbanisme a publié ses recommandations pour que la construction du complexe qui englobe l’hôtel Crown, un casino et des appartements puisse démarrer.

Simultanément, le département a publié le rapport rédigé il y a quelques mois par un panel de trois éminents architectes, nommés par le Premier ministre, afin de fournir un avis indépendant sur la valeur architecturale du bâtiment et sur son impact potentiel sur l’espace public.

Ce panel d’experts s’était montré très critique envers plusieurs aspects du projet, notamment la taille et le volume de l’énorme plateforme composée de 6 étages et haute de 38 mètres, qui s’inclinera sur l’espace public et accueillera un casino.

Le panel avait fait part de certaines préoccupations concernant cette même plateforme qui soutiendra la tour Crown d’une hauteur de 275 mètres. Les experts craignaient que les restaurants et cafés au sein de la plateforme empiètent sur la promenade publique et fustigeaient la privatisation de l’espace public autour du bâtiment.

Le département d’urbanisme avait suggéré une réduction de l’extrémité nord de la plateforme de 12 mètres de sorte que les personnes marchant sur Hickson road et dans le parc derrière la tour Crown puissent apercevoir l’eau. Il souhaitait également réduire de 8 mètres l’extrémité sud de la plateforme afin que la promenade le long du port soit plus large.

Ces suggestions avaient provoqué de vives réactions de la part du camp Packer, qui avait menacé d’abandonner le projet.

« La réduction de 20 mètres de la plateforme conduirait à une perte approximative de 5500 m² d’emprise au sol, soit 14,4 % de l’emprise au sol totale », avait indiqué Crown au gouvernement.

« Au total, la réduction de 40 % de la zone réservée aux installations de jeu engendrerait une réduction de 48 % du nombre de tables de jeu au niveau 1 et 2 », avait expliqué Crown, ajoutant que ces tables ne pourraient pas être placées autre part.

« Réduire les tables de jeu aurait un impact négatif sur la capacité de Crown à financer et exploiter des atouts touristiques clés, des infrastructures et des initiatives sociales. Plus important encore, Crown ne serait plus apte à honorer ses obligations avec le gouvernement de Nouvelle-Galles du Sud ».

En d’autres termes, le projet était sur le point de capoter, ce qui aurait provoqué un cataclysme politique pour M. Baird. Néanmoins, les discussions entre Crown et le gouvernement ne se sont pas arrêtées là.

Cette semaine le département d’urbanisme a publié un autre rapport dans lequel la réduction de la plateforme n’apparait plus en échange d’autres concessions auxquelles doit se plier Crown, notamment la création d’un observatoire au sommet de sa tour. Par ailleurs, Crown a promis d’élargir la promenade publique en face de sa future tour et de laisser certains espaces publics autour de la plateforme.

En réponse, le panel d’experts a expliqué que ces modifications n’étaient pas suffisantes. La bataille est encore loin d’être terminée entre Crown et les experts. Une réunion publique organisée en avril tranchera définitivement la question.

Lire aussi: Barangaroo renouvelle Sydney

Source : Sydney Morning Herald

Share With: