fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTU(VIDEO) Une carcasse de baleine sert de buffet à volonté aux requins dans le NSW

(VIDEO) Une carcasse de baleine sert de buffet à volonté aux requins dans le NSW

gjfood

Lundi dernier, des surfeurs ont découvert une carcasse de baleine flottant au large d’Angourie Point, dans le NSW, attirant plusieurs requins. Ils ont décidé de remorquer l’animal quelques mètres plus loin pour éviter que les requins ne s’attaquent aux surfeurs. 

David Treloar explique qu’il a reçu un appel téléphonique d’un de ses amis surfeurs Laurie Towner, lundi matin, lequel racontait qu’une baleine de 12 mètres de long flottait au large d’Angourie Point, un spot de surf populaire dans le NSW.

Les deux amis se rendent sur place et découvrent alors, à l’aide d’un drone, que le cétacé faisait office de buffet à volonté pour deux requins tigres et un requin blanc.

Sur la vidéo, on voit en effet un requin blanc venir déchiqueter la queue de la baleine morte. La scène ne se déroule qu’à quelques mètres d’un spot de surf.

En raison de l’inaction des autorités locales, David Treloar et ses amis décident alors de remorquer la carcasse eux-mêmes à l’aide d’une ancre de bateau afin de protéger les surfeurs des requins.

4E544D1D00000578-5961211-A_group_of_beachgoers_used_a_boat_to_drag_the_dead_whale_a_few_m-a-17_1531974725750« A la vitesse où elle dérivait, elle allait arriver droit vers Angourie Point. La baleine était d’une taille monstrueuse et sa décomposition allait prendre du temps. Si cela s’était produit, il n’aurait plus été possible de surfer pendant des mois, » explique-t-il.

« On a donc jeté l’ancre autour de la queue, parce que personne n’allait se mettre à l’eau, et on a commencé à remorquer l’animal. »

Ils n’ont réussi à déplacer le cétacé que de 50 mètres, le bateau n’étant pas assez puissant pour bouger une baleine de cinq tonnes, mais cela a suffit pour éloigner le danger du spot de surf.

David Treloar a ensuite publié la vidéo sur les réseaux sociaux pour avertir les surfeurs et leur conseiller de rester en dehors de l’eau.

Des grands noms du monde surf et les autorités locales ont réagi

La légende du surf Kelly Slater a réagi sur les réseaux sociaux, n’étant pas d’accord avec le fait que la carcasse de baleine soit un danger pour les surfeurs. « C’est probablement le moment le plus sûr pour surfer! Les requins sont trop occupés par ces kilos de chair de baleine pour s’attaquer à quelques maigres surfeurs, » a-t-il déclaré.

Un autre champion du monde, Tom Carroll, a également partagé son avis. « Les requins vont pouvoir se remplir le ventre pendant un mois. »

Les autorités marines ont, quant à elles, expliqué qu’elles n’avaient à ce stade pas l’intention de déplacer la carcasse. Jeff Clout, commandant adjoint de l’unité de sauvetage en mer Iluka-Yamba, a dit qu’il attendrait que le cétacé soit échoué avant de prendre une décision.

Un porte-parole du Bureau de l’Environnement et du Patrimoine a rappelé qu’il était illégal, sans autorisation officielle, de toucher une baleine morte. « Même les carcasses de baleine sont protégées. Il est conseillé aux personnes de ne pas les toucher lorsqu’elles sont en décomposition», a ajouté le porte-parole.

Sources : www.abc.net.auwww.dailymail.co.uk


N’oubliez pas de suivre Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude ? Contactez-nous à : redaction@lecourrieraustralien.com

Comments
franckprovost
Share With: