fbpx
HomeACTUVin : L’Australie attaque le Canada devant l’OMC

Vin : L’Australie attaque le Canada devant l’OMC

Pendant deux jours, les représentants canadiens et australiens devront répondre aux questions de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), à Genève en Suisse, concernant l’accès du marché au vin. 

Canberra a déposé plainte contre le système de distribution des vins canadiens en 2018 en estimant que certaines provinces (Québec, Colombie-Britannique, Ontario et Nouvelle-Ecosse) privilégient les boissons locales au détriment de celles venant d’Australie.

Les mesures canadiennes autorisent les vignerons d’écouler leurs stocks dans les épiceries et octroient aux petits producteurs viticoles du Québec un accès direct aux magasins d’alimentation et de proximité. Selon l’île-continent, cette législation bafoue les règles internationales en simplifiant cet accès en faveur du vin canadien, tout en continuant à entraver l’accès pour les vins importés.

L’Australie demande alors la possibilité de vendre ses bouteilles dans le réseau de l’alimentation sans passer par les sociétés d’État (SAQ).

Selon le rapport annuel de la SAQ pour l’exercice 2018-2019, la part de marché des vins australiens était estimée à 6 %, derrière l’Espagne (9 %), les États-Unis (10 %), l’Italie (24 %) et la France (30 %).

Depuis le dépôt de la plainte, les États-Unis, l’Union européenne, l’Argentine, le Chili et la Nouvelle-­Zélande ont déposé des demandes afin de participer aux consultations.

Source : Radio Canada.


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Share With: