fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUVirus: Alice Springs, dans l’arrière-pays australien, confinée à son tour

Virus: Alice Springs, dans l’arrière-pays australien, confinée à son tour

Alice Springs, située dans l’immense et désertique arrière-pays australien, est devenue mercredi la cinquième ville du pays à être confinée alors que la population ne cache pas sa colère face à la lenteur de la campagne de vaccination contre le coronavirus.

Les rues habituellement très animées de Sydney (sud-est), Brisbane (est), Perth (ouest) et Darwin (nord) étaient inhabituellement calmes mercredi.

Des millions d’Australiens sont confinés à travers le pays en raison d’un récent regain de l’épidémie de Covid-19 lié à des failles dans les dispositifs de quarantaine des voyageurs en provenance de l’étranger.

Alice Springs, située au milieu du désert dans le centre de l’Australie, est la dernière ville à avoir reçu l’ordre de confiner ses habitants à titre de précaution, notamment pour protéger le population aborigène, qui serait plus vulnérable au Covid-19, selon un représentant des autorités.

Ces mesures, d’une durée initiale de trois jours, ont été prises après qu’un homme, ayant un lien avec des employés d’une mine d’or située non loin, a passé plusieurs heures à l’aéroport local.

Le responsable du gouvernement du Territoire du Nord, Michael Gunner, a affirmé qu’il n’était probablement pas contagieux.

“Nous ne pouvons cependant prendre aucun risque”, a-t-il ajouté.

Les responsables sanitaires des différents Etats et Territoires du pays ont critiqué le gouvernement fédéral au sujet du lent déploiement de sa campagne de vaccination.

Jusqu’à présent seulement 5% de la population a reçu deux doses de vaccin, ce qui suscite l’ire d’une partie des habitants.

“Il est honteux que la situation en Australie n’ait pratiquement pas changé depuis un an”, a déclaré à l’AFP Robert Binczyk, un habitant de Perth confiné et remonté contre “la lenteur du déploiement des vaccins par le gouvernement fédéral”.

Face aux critiques, le Premier ministre Scott Morrison a annoncé lundi que le vaccin d’AstraZeneca serait disponible pour l’ensemble de la population en âge d’être vaccinée.

Depuis, des médecins se sont élevés contre cette décision, affirmant qu’elle allait à l’encontre de l’avis d’experts sur le lien établi entre  vaccin AstraZeneca et des caillots sanguins très rares mais souvent mortels.

La responsable des autorités sanitaires de l’État du Queensland, Jeannette Young, a dit ne pas comprendre M. Morrison, estimant inutile cette mesure dans un pays où le virus ne s’est jusqu’à présent pas propagé au sein de la population.

“Nous ne sommes pas dans une position où je dois demander à des personnes jeunes, en forme et en bonne santé de mettre leur santé en jeu pour obtenir un vaccin qui pourrait potentiellement leur nuire”, a-t-elle déclaré.

Depuis le début de la pandémie, l’Australie a enregistré un peu plus de 30.000 cas, dont 910 décès pour environ 25 millions d’habitants.

Share With: