fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUVos idées de sorties à Sydney (du 7 au 13 mai)

Vos idées de sorties à Sydney (du 7 au 13 mai)

franckprovost

Chaque semaine, le Courrier Australien vous déniche les meilleurs sorties et événements de la semaine à venir à Sydney. Festivals, concerts, expositions, cinéma, restos, bars ou balades : plus d’excuses pour rester chez vous !

  • Du jeudi 10 au dimanche 13 mai : Mother’s Ruin: A Cabaret about Gin

1600x900_MOTHERSRUIN-SOH.jpg.image.800.450.highEqual parts historical and hysterical, all heaving harmonies and tipsy candour, explore the history of gin through story and song. Stumble and soar through tales of love and women, gin and secrets, as we wind our way through 18th Century London, colonial India and the jungles of Peru, via sailors and barmaids, bootleggers and master distillers. Part feminist history lesson, part socio-political smackdown, part raunchy cabaret, Mother’s Ruin is the work of performers Maeve Marsden and Libby Wood, two of Australia’s rising cabaret stars at the helm. Mother’s Ruin moves from misery to vaudeville in a moment, intertwining excess and prohibition, history and (re)invention. Tickets online here.

  • Jusqu’au mardi 15 mai : Emma Hack: Geometric | Flight of Fancy

WMZola-with-Lillies_1024xL’artiste australienne Emma Hack, connue pour son oeuvre dans le clip de Gotye’s « Somebody that I used to know », expose à Sydney ses photographies de body painting jusqu’au 15 mai dans le cadre du Head On Photo Festival. A cette occasion, retrouvez à la Wagner Contemporary deux de ses projets intitulés : « Geometric » et « Flight of Fancy ». Ce dernier met en scène des modèles, dont le corps est peint avec des fleurs, oiseaux et papillons. Le second projet, « Geometric » se rapproche plus du travail qui l’a rendu célèbre, avec des formes géométriques et des peintures sur corps juxtaposées. Retrouvez plus de détails ici.

  • Jusqu’au 19 mai : the Merry Widow à l’opéra de Sydney 

TheMerryWidow_TAB_1600x900_v3.jpg.image.1600.900.highThe Merry Widow is one of the Australian Ballet’s greatest achievements. Irresistibly frothy and lavishly theatrical, The Merry Widow has enough tangled affairs, narrow misses and jealous lovers to fuel a French farce. The tiny principality of Pontevedro is on the verge of bankruptcy, and the dashing Count Danilo must rescue his country by marrying the newly widowed and fabulously wealthy Hanna Glawari. Only when they meet does he realise that she’s his childhood sweetheart – and that she hasn’t forgiven him for jilting her years ago. Based on the beloved operetta, this lively tale is set in the ballrooms and salons of Belle Époque Paris and is dressed magnificently in velvets, silks, spangles and feathers. Created especially for The Australian Ballet, The Merry Widow is a laugh-along favourite with hum-along melodies and its heart on its sleeve. A post-show meeting will be organized with the artistic director David McAllister and two of the dancers, to talk about moments behind the scene. Details and tickets here.

  • Jusqu’au 3 juin : Sip, Paint, Create

DWyT5K6UQAEiGIRAttrapez un verre de vin et laissez votre imagination vous guider ! Voici le concept de ces cours de peinture développés par l’atelier Sleight of Hand Art, convaincu de l’élan de créativité que peuvent apporter quelques verres d’alcool. Il s’agit moins d’acquérir une technique parfaite, que de trouver l’inspiration et son propre style. Toute personne (débutant inclus) est donc la bienvenue ! Des artistes locaux vous guideront pas-à-pas dans la reproduction d’oeuvres majeures de Picasso ou Andy Warhol, ou simplement, vous aideront à peindre votre animal de compagnie. Chaque semaine des thèmes et des lieux différents puisque les cours se déroulent dans différents bars de Sydney. Retrouvez sur leur site les sujets et lieux de la semaine.


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter.

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Comments
franckprovost
Share With: