fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUXi Jinping rencontre Murdoch et assure que les médias étrangers sont "les bienvenus" en Chine

Xi Jinping rencontre Murdoch et assure que les médias étrangers sont "les bienvenus" en Chine

gjfood

Le président chinois Xi Jinping a rencontré vendredi le magnat de la presse Rupert Murdoch, lui assurant que les médias étrangers étaient « les bienvenus » en Chine –alors même que le site du Wall Street Journal, fleuron de son groupe, y est bloqué, comme nombre d’autres sites d’information.

« Les médias et journalistes sont les bienvenus pour couvrir l’actualité chinoise, présenter le développement de la Chine au reste du monde et aider à mieux saisir les opportunités offertes », a affirmé Xi, selon des propos rapportés par l’agence officielle Chine nouvelle.

L’homme d’affaires australo-américain, président exécutif de la société de presse et d’édition News Corp., a été reçu par le chef d’Etat sous les ors du Grand Palais du Peuple, place Tianan’men à Pékin.

Pourtant, nombreux sont les sites de médias étrangers à s’être attirés les foudres des censeurs chinois et à avoir été entièrement bloqués, après avoir rapporté des informations jugées « sensibles » par le régime communiste, en particulier concernant les fortunes de ses dirigeants.

Les sites du New York Times, de Bloomberg News, du Monde, de l’agence Reuters et même du Wall Street Journal –quotidien des affaires appartenant au groupe News Corp– sont inaccessibles sur l’internet chinois.

Quant aux journalistes étrangers, ils sont régulièrement entravés par des contrôles policiers les empêchant de rencontrer des activistes ou de réaliser certains reportages. Leurs contacts sont parfois surveillés et menacés, et l’immense région du Tibet leur reste interdite.

Cette rencontre avec l’emblématique magnat de la presse intervient à quelques jours d’une visite très attendue de Xi Jinping aux Etats-Unis.

« Nous sommes extrêmement heureux, dans mes journaux et via divers autres supports médiatiques, d’encourager et de renforcer la compréhension mutuelle entre les deux pays », a déclaré Rupert Murdoch, cité par le quotidien officiel China Daily.

Signe d’un traitement privilégié, sa réception par Xi faisait la une du journal, accompagné d’un large article… ce dont l’homme d’affaires s’est félicité sur son compte Twitter.

Le Wall Street Journal –pourtant banni de l’internet en Chine populaire– « couvrira en totalité la visite de Xi », a même insisté M. Murdoch, selon Chine nouvelle.

Autre fleuron du groupe familial, 21st Century Fox –dirigé par les deux fils de Rupert Murdoch et recouvrant des activités dans la télévision (Fox, Sky) et le cinéma (les studios 20th Century Fox)– ambitionne de son côté de prospérer sur le marché chinois.

A l’instar d’autres grands studios hollywoodiens, 21st Century Fox cherche des partenaires locaux pour établir en Chine des parcs d’attractions consacrés à ses franchises à succès, dont « l’Age de glace », « Alien » ou encore « les Simpsons », très populaires dans le pays, avait rapporté Bloomberg début 2015.

©AFP

Comments
franckprovost
Share With: