fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUXV de France: cinq changements pour une revanche en Australie

XV de France: cinq changements pour une revanche en Australie

On prend presque les mêmes et on recommence: moins d’une semaine après l’improbable revers de Brisbane (23-21), le XV de France retrouve l’Australie mardi avec une équipe peu remaniée et annoncée dimanche.

Le sélectionneur Fabien Galthié a souhaité insuffler un peu de fraîcheur et de densité physique pour reprendre la main face aux Wallabies: le pilier Wilfrid Hounkpatin (Castres, 30 ans, 1e sélection), les deuxièmes lignes Cyril Cazeaux (UBB, 26 ans, 3e sélection) et Pierre-Henri Azagoh (Stade français, 22 ans, 1e sélection) ainsi que les troisièmes lignes Cameron Woki (Bordeaux-Bègles, 22 ans, 6e sélection) et Ibrahim Diallo (Racing 92, 23 ans, 1e sélection)

“Quand tu perds à la dernière seconde, c’est rude. Une seule ambition, c’est tout pour l’équipe: nous avons cherché à nous regrouper, nous rassembler avec les joueurs, renforcer les liens pour la suite. Nous avons aussi donné le plus de temps libre possible aux joueurs pour qu’ils puissent respirer, avant une montée en puissance vers le deuxième test-match”, a confié le manager Raphaël Ibanez.

“C’est l’occasion de découvrir au feu, dans la bataille, d’autres potentiels”, a assuré Galthié de son côté.

“Il y a des joueurs qui ont +performé+, d’autres moins. Il fallait trouver le bon équilibre entre le turnover et la continuité”, a ajouté le sélectionneur.

L’équipe qui va démarrer mardi à Melbourne aura 6 sélections et 25 ans de moyenne au coup d’envoi.

Exit donc, Demba Bamba, Romain Taofifenua, Kilian Geraci, Dylan Cretin et Sekou Macalou.

Le staff des Bleus a en revanche maintenu sa confiance au jeune arrière de Perpignan Melvyn Jaminet, pas irréprochable lors du premier match sur la dernière action, qui a entraîné la défaite des Bleus.

La charnière formée par Louis Carbonel (22 ans, 4 sélections) et Baptiste Couilloud (23 ans, 6 sélections) aura également une seconde chance, tout comme l’ailier Damian Penaud (24 ans, 23 sélections).

Plutôt solides lors du premier test match, l’ailier Gabin Villière, les centres Jonathan Danty et Arthur Vincent conservent également leur place, tout comme le capitaine et troisième ligne Anthony Jelonch.

Initialement, ce deuxième match devait servir de revue d’effectif mais après la déconvenue du premier, Galthié a visiblement changé son fusil d’épaule.

Les Australiens, eux, n’ont effectué qu’un seul changement par rapport au XV qui avait fini par dominer les Bleus.

Le sélectionneur Dave Rennie a titularisé le pilier droit Taniela Tupou, en remplacement d’Allan Alaalatoa, qui prend sa place sur le banc.

Les Français ne se sont plus imposés en Australie depuis 1990 et un succès 28-19.

Share With: