fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUXV de France: Galthié compte sur un excès de confiance des Australiens

XV de France: Galthié compte sur un excès de confiance des Australiens

“Ils s’imaginent qu’on va les regarder jouer”: le sélectionneur du XV de France, Fabien Galthié, compte sur un possible excès de confiance des Wallabies face à son groupe jeune et inexpérimenté lors du premier test-match de la tournée en Australie mercredi à Brisbane.

“C’est une équipe qui va chercher à mettre beaucoup d’intensité, à nous dominer physiquement, à nous faire mal”, a-t-il déclaré lundi lors d’une visioconférence de presse depuis Sydney, où les Bleus en terminent avec la quatorzaine stricte imposée par les autorités australiennes en raison de la pandémie de Covid-19.

“Ils s’imaginent qu’on est une équipe jeune, un peu inexpérimentée, qu’on va les regarder jouer. Ils vont donc chercher à prendre la place et à dominer physiquement le combat”, a insisté le sélectionneur, en s’appuyant sur des déclarations de son homologue Dave Rennie.

“C’est toujours intéressant de suivre ce qui se dit dans le camp opposé”, l’a relayé le manager du XV de France Raphaël Ibanez. “Dave Rennie, en tant que Néo-Zélandais, avec cette culture de la férocité et du combat, doit estimer que ses joueurs australiens peuvent en manquer”.

“C’est peut-être une forme de message qu’il envoie à ses joueurs”, a développé l’ancien talonneur international. “Mais qui a aussi une certaine résonance chez nous, avec cette jeune équipe que nous allons présenter, qui attend avec impatience de relever ce challenge”.

Les Wallabies se présenteront mercredi à Brisbane sans le demi de mêlée Nic White, ni l’ouvreur James O’Connor, blessés et respectivement remplacés à la charnière par Jake Gordon et Noah Lolesio.

Un temps incertain, Matt To’omua tiendra finalement sa place au centre dans une équipe conduite par l’expérimenté troisième ligne Michael Hooper. Elle compte en moyenne 27 sélections par joueur, contre seulement six pour les Bleus.

L’Australie, avec l’arrivée ces dernières années de joueurs originaires des îles du Pacifique, est devenue “une équipe plus physique, plus agressive, plus portée sur l’intensité et sur l’envie de porter le ballon que sur la tactique, l’occupation et la gestion”, a aussi jugé Galthié.

Share With: